La création du CERS

Mission

Le CERS est en charge de la surveillance macroprudentielle du système financier de l’UE et de la prévention et de l’atténuation du risque systémique. Son large champ de compétences couvre les banques, les assureurs, les gestionnaires d’actifs, le secteur bancaire parallèle, les infrastructures des marchés financiers et autres établissements et marchés financiers.

Dans le cadre de son mandat macroprudentiel, la CERS contrôle et évalue les risques systémiques et, le cas échéant, émet des alertes et des recommandations.

Création

Création du CERS

En réponse à la crise financière mondiale, la Commission européenne a chargé un groupe de haut niveau, présidé par M. Jacques de Larosière, d’étudier les modalités d’un renforcement de la surveillance financière en vue de mieux protéger les citoyens européens et de rétablir la confiance dans le système financier. Le groupe de Larosière a souligné que le dispositif de surveillance devait non seulement se concentrer sur la surveillance des établissements financiers individuels mais également sur la stabilité du système financier dans son ensemble.

En 2009, le rapport du groupe de Larosière a recommandé la création d’un organisme, au niveau de l’Union, ayant pour mission d’assurer la surveillance du risque au sein du système financier.

Le 16 décembre 2010, le règlement instituant le CERS est entré en vigueur.